was successfully added to your cart.
Category

FORMATION / Marketing

Améliorez l’impact de vos présentations

By | FORMATION / Marketing | No Comments

Choisissez la typographie adaptée (Police)


Regarder les lettres d’une autre manière 


Lorsque l’on achète un ordinateur aujourd’hui, il y a toute une série de polices de caractère disponibles (dont certaines sont utilisées par défaut dans plein de logiciels, ce qui fait que vous connaissez tous CalibriArialTime New RomanVerdana, etc.

Mais saviez-vous que cela n’a pas toujours été ainsi ?

Au départ, on disposait d’une seule et même police.

C’est Steve Jobs qui, passionné de calligraphie (il l’avait étudié à l’université), a eu l’idée d’intégrer cela dans les ordinateurs Apple. (Rapidement copié par la concurrence). 😏

 Le mot “calligraphie” vient du grec et signifie littéralement “la belle écriture”. C’est l’art d’écrire/de dessiner des belles lettres. Quand on parle de calligraphie, on se réfère à quelque chose que l’on fait à la main avec du matériel d’écriture (encre, pinceau, plume, ou autre…). Appliqué à l’impression, à la bureautique ou à l’infographie, on parle de “typographie”.

Si vous voulez découvrir cette histoire, je vous invite à regarder le discours que Steve Jobs a donné à l’université de Stanford pour la cérémonie de remise de diplôme des étudiants en 2005 :

Durée : 15 minutes. Mais si vous avez la flemme, regardez de 3’25” à 4’50”.

Sous-titres disponibles en français.

 

Retrouvez-vous dans les définitions


Dans le milieu du graphisme, on confond souvent “typographie”, “police”, “fonte”, comme si c’était des synonymes. Mais c’est une erreur… Il y a une petite nuance ! 🤓

Il existe des typographies sans empattement (ou sans serif) dites Linéales ; et d’autres qui sont avec empattement (RéaleGaralde, …) :

Empattement en rouge – Wikimedia Commons

Par ailleurs, il existe des typographies à chasse variable (de type proportionnel) ou à chasse fixe (non proportionnel ou mono-espacé) :

N.B. : On pourrait aller beaucoup plus loin dans les explications, mais retenez tout simplement que le mot “typographie” vient du grec et qu’il signifie littéralement “le type d’écriture”.

  • Police de caractères = une famille

  • Fonte = un membre de la famille

Oui… Pour m’aider à visualiser, je prends souvent une métaphore : la famille…

crédit : tynyuk

Ce qu’il faut comprendre :

  1. ‘Helvetica’ est une police de caractère.

  2. La police de caractère ‘Helvetica’ fait partie d’un groupe typographique sans serif et proportionnel.

  3. ‘Helvetica Bold 15pt’ est une fonte (ou “font” en anglais).

On pourrait faire un cours entier à ce sujet, mais je n’ai pas besoin de le faire, car cela a déjà été fait . 😆 Si cela vous intéresse de creuser la question, je vous invite à y faire un tour, tout y est très bien expliqué ! 

Les tendances actuelles


Aujourd’hui, que ce soit dans le print ou sur le web, on privilégie certaines tendances parce qu’elles évoquent une certaine idée de modernité et d’élégance :

  1. Une typographie sans serif (pas d’empattement), parce que c’est plus simple.

  2. Des polices de caractères ‘light’ voire ‘ultralight’, parce que c’est plus élégant.

  3. La variation de graisse des fontes. 😳 Ou dit autrement la hiérarchie de gras (“bold”) à fin (“thin”), parce que c’est plus lisible.

Ces tendances sont principalement porté par l’entreprise Apple. Vous n’avez qu’à regarder son site pour vous convaincre. 

ATTENTION, il y a des polices à bannir absolument car trop ringardes.
Notamment “Comic sans MS” (cette police est la risée d’internet)… Ne l’utilisez jamais ! 😳

Cette image est véridique, je n’invente rien : la page Wikipédia de “Comic sans MS” est le premier résultat de recherche google lorsque l’on tape “la pire typographie” dans le moteur de recherche…

Quelques ressources pour bien choisir


fr_FRFrench
fr_FRFrench