was successfully added to your cart.
Category

FORMATION / Crée un site internet

Commencez par créer votre site internet ! Pourquoi ? Voici 20 réponses à votre question !

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

Alors pourquoi créer un Site/blog ? 20 raisons et plus si affinités

 

1. GAGNER SA VIE

Même si cela ne doit pas être la raison principale, un blog peut permettre de gagner sa vie de différentes manières :

  • Sur le blog en lui-même, grâce à la publicité, aux articles sponsorisés et à l’affiliation,
  • En vendant ses propres créations. Là on pourra vraiment dire que l’on vit de ses passions !
  • En se faisant connaître, on peut décrocher des partenariats, des contrats ou un job !

2. ECRIRE

Bien sûr, il faut aimer écrire si on veut tenir un blog, mais pas forcément (c’est pour ça que je ne l’ai pas mis en premier), car on peut très bien partager ses photos sans écrire, poster des vidéos, faire des illustrations, etc.

 

3. RACONTER

On peut écrire un blog pour raconter son histoire. Plus qu’un journal intime, c’est comme une auto-biographiequ’on veut partager (toujours ce même verbe !).

 

4. S’EXPRIMER

Exprimer ses envies et ses sentiments, sa vision du monde, commenter l’actualité. Même si on ne nous demande pas notre avis, on le donne !

 

5. RENCONTRER

Avoir un blog permet de rencontrer de nouvelles personnes avec la même passion, les mêmes problématiques. On se crée une communauté avec qui on peut partager les mêmes centres d’intérêt.

 

6. RESTER EN CONTACT

Un blog, comme les réseaux sociaux, permet de rester en contact avec ses proches. Par exemple, un blog est un joli moyen de partager ses voyages avec sa famille et ses amis éloignés.

 

7. APPRENDRE

On peut apprendre avec un blog : quelqu’un qui veut apprendre la photo ou à jouer de la guitare peut ouvrir un blog pour se motiver, partager avec ses lecteurs ses progrès et ses objectifs.

Même sur un blog qui parle d’un sujet qu’on maitrise, on peut apprendre, notamment grâce aux commentairesde ses lecteurs.

 

8. PROGRESSER

J’avais créé un blog qui traite de mon secteur d’activité, pour me forcer à me tenir au courant régulièrement de l’actualité. Ainsi je faisais de la veille et je progressais dans mon domaine.

 

9. SE STIMULER

C’est très stimulant de savoir que d’autres nous lisent (des inconnus, pas seulement la famille ou les amis), même à l’autre bout du monde ! Ca veut dire que ce qu’on dit est intéressant. Ecrire un blog motive !

 

10. ENSEIGNER

On peut vouloir écrire un blog pour partager nos connaissances, lorsqu’on est expert dans un domaine, que ce soit dans son métier ou bien une activité personnelle.

 

11. CREER

Ecrire est créer, comme l’écrivain qui écrit un livre. Il faut avoir de l’imagination pour écrire régulièrement sur un blog !

 

12. APPORTER SA CONTRIBUTION

Apporter sa contribution au monde, ajouter une pierre à l’édifice, laisser une trace de son passage : en effet, les écrits restent !

 

13. GARDER

Un blog permet de garder une trace de ses souvenirs : voyages, photos. C’est une sorte de carnet de voyage, de journal de bord.

 

14. AVOIR UNE VIE SOCIALE

Etant au chômage, mes blogs me permettent d’avoir une vie sociale ! Eh oui, mes amies travaillent, elles. Et je ne vois plus de collègues tous les jours du coup.

 

15. AVOIR UNE RAISON DE SE LEVER

Ca fait un peu dépressif mais en fait non, mes blogs me motivent énormément !!! Tous les matins je me lève hyper tôt pour voir si j’ai des vues, des commentaires, pour écrire mes prochains articles. J’arrive même à me lever plus tôt que lorsque je travaillais dans un bureau. Comme quoi, j’ai trouvé ma voie !

 

16. SE CONFRONTER

Se confronter au monde : avoir un blog c’est savoir ce que l’on vaut, aussi bien en positif qu’en négatif. On veut être commenté, c’est donc qu’on demande aux gens de nous donner leur avis ! C’est donc aussi (un peu) pour être critiquéapprendre de ses erreurs.

Sinon on ne le fait pas ! Par exemple j’ai failli il y a quelques années faire une chaîne Youtube où je me filmais en train de jouer de la guitare et chanter. Je ne l’ai finalement pas fait car je pense que je n’aurais pas accepté la critique (beaucoup trop personnel pour moi).

 

17. SE SENTIR LIBRE

Avec un blog, on est libre d’écrire ce qu’on veut, quand on veut. On a une vraie liberté d’expression. Après, c’est comme tout : si on aborde des sujets polémiques, il faut s’attendre à des réponses, des critiques.

 

18. SE FAIRE CONNAITRE

Que ce soit pour mettre en avant ses créations, son entreprise ou soi-même si l’on cherche du travail, un blog permet de se faire connaître :

  • Si l’on vend ses propres produits, on peut le mettre en avant sur un blog. Les lecteurs, qui sont intéressés par le thème du blog, devraient l’être aussi par vos créations.
  • Le blog peut être un outil de communication pour une entreprise pour promouvoir ses produits. Rattaché à un site e-commerce, il va permettre d’apporter du trafic qualifié pour acquérir de nouveaux clients mais aussi les fidéliser : les clients vont revenir grâce au ton plus proche, moins formel, et les informations intéressantes qui sont données pour aider et pas uniquement pour vendre.
  • Un blog apporte plus qu’un CV en ligne, il permet de démontrer son expertise.

Un blog permet donc de faire découvrir son talent, montrer son savoir-faire et son expertise, acquérir de la notoriété et de la crédibilité.

19. PARTAGER

Je crois que c’est la raison principale qui réponde à la question « Pourquoi créer un blog ? »

Que ce soit pour partager ses passions, donner son avis sur ce qui nous touche ou nous intéresse, partager son opinion sur l’actualité, un blog est notre espace de communication, rien qu’à nous !

 

20. PARCE QUE !

Pourquoi créer un blog ? Juste parce qu’on en a envie… J’ai un blog car je fais ce que je veux, d’abord !

Installez un thème WordPress

By | FORMATION / Crée un site internet | One Comment

Les thèmes WordPress


Les thèmes WordPress sont bien plus que de bêtes habillages de design ! Ce sont eux qui vont donner vie à votre site web, et ils peuvent changer du tout au tout la façon dont votre contenu sera affiché, selon le thème que vous sélectionnerez. Les thèmes comprennent des fichiers template, des fichiers d’image comme JPEG et GIF, des feuilles de style CSS, et même du code PHP !

Toutes les pages WordPress doivent comporter trois éléments de base : un en-tête, du contenu, et un pied de page, comme le montre l’image WordPress ci-dessous :

Les éléments de base d’un site WordPress (via WordPress)

Vous verrez que de nombreux thèmes WordPress fournissent des éléments supplémentaires par rapport à cette base, tels que des barres latérales, des zones de recherche, et bien plus encore. En fait, quand vous activez un thème sur votre site, cela change radicalement tous les éléments de votre projet. Les images, les polices et l’organisation peuvent tous être différents !

Prenez donc le temps de choisir un thème adapté à votre contenu.

Choisissez votre premier thème


Allez dans Apparence et cliquez sur Thèmes dans le menu qui apparaît. Sur la première page, vous trouverez des thèmes WordPress par défaut, qui sont déjà installés et prêts à être activés (remarquez qu’ils affichent tous “Par l’équipe WordPress” lorsque vous cliquez dessus pour plus de détails). Ces thèmes sont de très bonnes options, n’hésitez pas à en choisir un dès le début.

Mais explorons encore d’autres thèmes, incluant cette fois des options réalisées par d’autres développeurs, en cliquant sur le bouton “Ajouter” en haut pour accéder au sélecteur de thème. Vous pouvez parcourir les thèmes par popularité, ordre chronologique, ou simplement en faisant confiance à la catégorie “Mis en avant” de WordPress.

Si vous avez déjà une idée de nom, mot-clé ou auteur de thème spécifique, vous pouvez effectuer une recherche d’après ces critères.

Chercher un thème dans la section “Mis en avant” ou “Populaires” vous assure de trouver des thèmes de grande qualité, mais si vous souhaitez quelque chose d’unique ou de différent, pensez aussi à regarder “Derniers en date” ! En revanche, soyez un peu plus méfiants envers les thèmes qui ne figurent pas sur une page triée ; ce n’est pas parce qu’ils sont référencés qu’ils vous offriront de nombreuses fonctionnalités ou un excellent design.

Il est facile de se perdre dans la foule de thèmes proposés, d’autant plus que la plupart d’entre eux ont l’air plutôt sympathiques d’après leurs captures d’écran ! Avant de vous décider pour un thème, je vous conseille de vérifier qu’il est :

  • Responsive : le site doit avoir un bon rendu sur tous types de terminaux, pas seulement sur un ordinateur classique. Ce n’est pas négociable dans le web d’aujourd’hui !

  • Bien noté : WordPress affiche la note moyenne (1-5 étoiles) dans la fenêtre “détails du thème”.

  • Personnalisable : en général, les développeurs de thèmes précisent si leur thème offre des options de personnalisation comme de nouvelles polices, le changement de la photo d’en-tête, les options de navigations, la prise en charge d’un logo… Si vous n’avez pas ces options de personnalisation, vous allez vous retrouver coincés dans le design de ce thème : pas terrible quand on essaye d’ajuster au mieux le design à son contenu.

Vous avez la possibilité de filtrer les thèmes d’après un critère spécifique important au regard de vos besoins. Si vous aimez particulièrement le rose, par exemple :

En cliquant sur l’icône d’un thème, vous pouvez voir une fenêtre contenant les détails et un aperçu. Les critères importants que nous avons évoqués sont listés dans les détails à gauche ; si un développeur ne mentionne pas “adaptatif” ou “responsive” dans la description, il y a fort à parier que son thème ne l’est pas !

Si vous avez des questions spécifiques à propos d’un thème, vous pouvez également contacter directement l’équipe qui l’a produit afin de les lui poser.

Installer un thème


Une fois que vous avez trouvé un thème qui vous convient, installez-le en cliquant sur le bouton Installer en bleu, en haut ! Vous pouvez installer de multiples thèmes sans forcément les utiliser tous. N’hésitez pas à en installer plusieurs, afin de pouvoir les prévisualiser une fois appliqués à VOTRE site.

Vous retrouverez un écran d’installation sur votre tableau de bord WordPress, dans lequel vous pourrez voir en direct l’avancement de l’installation du thème. En cliquant sur “Activer”, vous pourrez prévisualiser le thème en direct sur votre site, avec ses valeurs par défaut. Voici l’aperçu de mon thème Sydney :

Le thème Sydney appliqué à mon site d’exemple (Remarquez le titre “Cat Avalanche” dans le coin)!

 

Ce n’est probablement pas le visuel souhaité par mon groupe, mais fort heureusement nous pouvons changer les images par défaut du thème, ainsi que les polices et d’autres éléments, comme nous allons le voir dans le prochain chapitre sur la personnalisation des thèmes !

Maquettez la structure de votre site

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

Il est à présent temps de construire la structure de votre site. Lorsque vous construisez un nouveau site à partir de zéro, il vaut souvent mieux commencer le processus de construction dans une approche fondée sur le contenu. Il est très facile de se perdre dans des décisions sur le design avant d’avoir le moindre contenu sur lequel travailler ; cela vous fournira peut-être un joli modèle de site, mais les choses peuvent très mal tourner lorsque vous réalisez que le contenu que vous ajoutez a posteriori ne rentre pas dans tout ce que vous venez de mettre en place ! Cela signifie également que vous allez devoir faire des concessions sur le contenu de votre site pour l’ajuster au design, alors que cela devrait être le contraire.

“Designing ‘Content First’ is about gathering your client’s assets and laying them out within the design in order of importance, optimizing the content for a web audience and ensuring that the message(s) and/or features that the client wants to get across to their users is consistent across all devices.”

(“Réaliser un design dans une approche fondée sur le contenu consiste à rassembler tous les éléments de votre client et à les organiser dans le design par ordre d’importance, en optimisant le contenu pour un public web et en vous assurant que le message et / ou les fonctionnalités que votre client veut faire passer à ses clients est cohérent quel que soit le terminal utilisé”)

Source : Everyday Designer, “Change your focus and design ‘Content First'”

Pour cette raison, lorsque vous construisez un site WordPress à partir de zéro, vous avez intérêt à clarifier la structure de votre site et à remplir votre contenu avec des échantillons de test ou de véritables entrées avant de commencer à vous emballer sur l’esthétique.

Adaptez votre design à votre contenu, pas l’inverse !

Dans l’exemple que j’ai pris pour ce cours, mon groupe local Cat Avalanche m’a demandé de lui construire un site. Heureusement, ils ont fourni une liste des pages qu’ils veulent présenter : Accueil, À Propos, Tournées, Blog et Contact. Voici quelques-unes des pensées qui peuvent vous venir à l’esprit, connaissant ces besoins de contenu :

  • Il y aura 5 pages au total ;

  • Chacune de ces pages a différents types de contenus (accueil = intro générale, blog = pas mal de texte, contact = réseaux sociaux et peut-être un formulaire, etc) ;

  • Chaque page devra être accessible à partir des autres pages.

Il devient tout de suite plus facile d’imaginer le produit final une fois que vous connaissez la structure du site. Nous pouvons déjà imaginer une barre de navigation comprenant ces éléments, la longueur approximative de chaque page, et bien plus encore. Assurez-vous de trouver les réponses à ces questions suffisamment tôt dans votre processus de construction, afin de pouvoir mettre en place le design à chaque étape.

Ajouter des pages


Ajoutons des pages à notre site WordPress !

À gauche du tableau de bord, passez votre curseur sur pages et sélectionnez Toutes les pages. N’hésitez pas à supprimer la page d’exemple Themecloud ajoutée automatiquement en la survolant et en cliquant sur Supprimer. Cliquez sur le bouton “Ajouter une page” pour accéder à l’éditeur de pages. Vous allez construire des pages entières à l’aide de ce simple formulaire !

Titre

Le titre de votre page sera ajouté automatiquement dans la zone de navigation de votre site, et sera aussi la base de son permalien. Chaque titre de page doit être unique (logique) !

Éditeur

C’est dans la grosse zone vide que vous allez inclure tout le contenu de la page, y compris le formatage du texte, les images, etc.

Options d’administration

Les options sur le côté droit vous permettent de contrôler le statut de la page (publiée ou non), sa visibilité et ses pages “parentes” associées.

Pour Cat Avalanche, je vais utiliser les titres que le groupe m’a donnés et créer 5 nouvelles pages pour commencer. Je vais ensuite remplir chaque page avec le contenu que m’a donné le groupe, par exemple la page Tournées :

 

                                                                    Page Tournée remplie

Lorsque vous publiez une page, elle est immédiatement visible en ligne avec sa propre URL, que vous pouvez trouver dans la page d’édition (“Permalien : …”).

Trop facile !

 

Définissez une page d’accueil


Retournez à la page principale de votre site. Notez que ce n’est pas encore votre propre page d’accueil, bien que vous l’ayez créée en l’appelant “Home”.

En guise de page d’accueil de base, WordPress affiche une liste des posts, ce qui fonctionne bien pour les plateformes de blog, mais pas tellement pour d’autres usages !

Les sites qui ne sont pas des blogs (ou ceux qui veulent poster du contenu externe) vont avoir besoin de changer cette page par défaut. Pour faire de votre page Accueil votre page d’accueil, rendez-vous dans Réglages > Lecture.

Dans “La page d’accueil affiche,” cochez la case Une page statique. Vous pouvez à présent définir une page comme écran d’accueil et reporter la notion de posts ailleurs, comme par exemple sur une page de blog dédiée.

Pour mon groupe Cat Avalanche, j’ai choisi la page “Home” comme page principale, et déplacé les posts à ma page “Blog”.

Une fois que vous avez défini la structure de votre site et ajouté les pages nécessaires dans WordPress, vous aurez déjà fait une bonne part du boulot, ce qui vous conduit à l’étape suivante : choisir un thème visuel.

Configurez les paramètres WordPress

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

Bienvenue dans votre tableau de bord WordPress ! Maintenant que tout est configuré, nous pouvons commencer à examiner comment vous allez créer votre contenu et interagir avec. Gardez bien à l’esprit que votre tableau de bord WordPress est très différent de votre tableau de bord Themecloud. Ce dernier va vous aider à gérer des éléments qui se situent plutôt au niveau du site comme le nom de domaine, les sauvegardes et plus encore, tandis que le premier vous permet de gérer le contenu de votre site.

Pour accéder au tableau de bord, allez sur votre site en cliquant sur Visiter (Go to my website) depuis l’onglet Mes sites Web (My websites), passez la souris sur le titre de votre site puis cliquez sur Dashboard

Si vous êtes un peu perdus dans l’une des pages admin de WordPress que nous allons voir, vous pouvez toujours cliquer sur Aide en haut à droite de l’écran. Vous obtiendrez des informations concernant la page sur laquelle vous êtes, et aurez la possibilité de lire sa documentation complète !

Commençons tout de suite avec la page d’accueil du tableau de bord, où vous pouvez vous rendre pour avoir un aperçu global de l’activité et du contenu de votre site. Cette page est organisée en plusieurs widgets, ou blocs de contenus. Par défaut, vous avez les widgets D’un coup d’œil, Activité, Brouillon Rapide et Nouvelles de WordPress.

Le bouton D’un coup d’œil vous permet de voir le nombre de posts, de commentaires et de pages sur votre site. Il vous indiquellement la version de WordPress que vous utilisez, ainsi que le thème de votre site. Vous prenez déjà conscience de l’importance des thèmes et du rôle central qu’ils jouent dans votre site !

Brouillon Rapide vous permet de rédiger rapidement un brouillon de post avec un titre et du contenu simple. Cliquez sur le bouton bleu, et il sera sauvegardé dans vos brouillons en vue d’une publication ultérieure. Vous ne laisserez jamais passer une idée de post spontanée !

Activité vous montre vos posts programmés, ainsi que les derniers posts que vous avez publiés. Vous pouvez également voir les commentaires associés avec des boutons pour modérer chacun d’entre eux, bien utiles car les commentaires peuvent devenir un petit peu chaotiques ou hors-sujet de temps en temps.

Enfin, le widget Nouvelles de WordPress vous permet de vous tenir au courant des derniers événements de chez WordPress. Cette section peut s’avérer très importante dans le cas où une grosse mise à jour de sécurité ou un changement de version est annoncé.

Vous allez voir la page d’accueil du tableau de bord très souvent, donc personnalisez-la à souhait !

Si vous souhaitez voir plus ou moins de widgets, n’hésitez pas à personnaliser le contenu du tableau de bord en cliquant sur Options de l’écran et en cochant / décochant les cases de votre choix.

Pour commencer, vous devrez vous occuper de la configuration de base, et en au fur et à mesure du processus, vous en apprendrez plus sur le niveau de contrôle considérable offert par la console WordPress.

Réglages généraux


Prenez un moment pour régler les éléments fondamentaux de votre site dans Réglages > Général. Rien d’extrême pour le moment, mais ces éléments de base sont très importants !

Commencez un projet en remplissant les options suivantes :

Titre du site

Ça peut être une marque, un nom de blog plein d’esprit, ou n’importe quoi d’autre, selon l’usage final qui sera fait de votre site. Il s’affichera également comme titre dans l’onglet du navigateur de vos visiteurs. C’est la première chose que les gens vont voir, alors choisissez-le bien (mais vous pourrez toujours le changer par la suite) ! Essayez d’avoir un titre de site pertinent dès le début de votre site, car c’est un élément extrêmement visible dans la plupart des thèmes WordPress.

Pour notre exemple de projet de site pour un groupe, le titre serait tout simplement le nom du groupe, tel que je l’ai défini dans la configuration initiale de Themecloud : Cat Avalanche.

Slogan

Le sous-titre du site vient en renfort du titre. La plupart des thèmes WordPress affichent à la fois le titre et le sous-titre, mais si vous trouvez que ça fait trop, vous apprendrez à l’enlever d’ici la fin de ce cours, ne vous inquiétez pas.

Paramètres de date et d’heure

Il est probable que vous et votre client ayez des préférences différences concernant le format de la date et de l’heure. Vous pourrez toujours changer ça plus tard, donc pour commencer, choisissez celui que vous préférez.

Mon groupe de musique étant basé aux États-Unis, je vais laisser le format de date américain standard en place.

Langue

Ceci va changer instantanément la langue de votre tableau de bord une fois que vous aurez sauvegardé les paramètres. Prenez en compte à la fois votre langue et celle de votre client, si celui-ci doit avoir un accès administratif ou rédactionnel.

Aperçu


Peut-être avez-vous remarqué que, tout au long de notre processus de personnalisation, vous pouvez prévisualiser votre site à tout moment en cliquant sur son nom en haut à gauche du tableau de bord. À présent que vous avez déterminé les paramètres fondamentaux de votre site, passons à des personnalisations plus en lien avec le design et la mise en page !

Commencez votre site WordPress

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

 

Faire sortir de terre un site WordPress est très facile. Vous êtes peut-être en train de démarrer un projet personnel, ou alors vous avez reçu une demande d’un client qui veut un site web, mais dans tous les cas vous pouvez commencer dès maintenant. Dans ce cours, vous verrez un exemple de projet de base qui comprend divers critères utiles pour tous les cas d’utilisation de WordPress.

Un petit groupe de musique américan, Cat Avalanche, a réussi à percer, et est disposé à vous payer pour un site vivant et à l’apparence stylée. 🎸Ils s’apprêtent à partir en tournée et n’ont aucune présence sur le web, en-dehors de leur compte Twitter !

Voici les critères du groupe ; ils ressemblent à ce que vous rencontrerez souvent avec des clients : des demandes très vagues en matière de design, de structure du site, etc.

  • Le site doit donner un sentiment sombre, “underground”, afin de restituer au visiteur l’ambiance d’un de leurs spectacles live. Le groupe vous a également envoyé une photo de l’un de leurs concerts, que vous pouvez utiliser dans le design si vous le souhaitez.

  • Vous devez séparer en plusieurs pages les éléments suivants : une page d’accueil, des informations à propos du groupe, leurs dates de tournées, leurs posts de blog, et leurs informations de contact.

  • Le logo du groupe doit être visible en haut à gauche de la page.

  • La navigation doit s’effectuer en haut de la page, pas sur les côtés.

  • Le nom du groupe, Cat Avalanche, doit figurer dans l’URL du site.

Tout le reste de la conception est pour vous ! Fort heureusement, WordPress vous donne les outils pour intégrer et bidouiller tous ces éléments au sein d’un projet.

Installer WordPress via Themecloud


Pour installer et démarrer WordPress rapidement, nous allons utiliser une plateforme appelée Themecloud. Il y a d’autres moyens d’installer WordPress sur d’autres plateformes, mais nous irons plus vite comme ça.

Si vous avez affaire à un projet temporaire, événementiel ou autre qui n’aura probablement pas de forts besoins en maintenance technique ou en développement, il est très intéressant d’utiliser des outils comme Themecloud. Ceux-ci prennent presque tout en charge pour vous permettre de démarrerau plus vite la production proprement dite (et de rassurer votre client cent fois plus vite) !

Les raisons pour lesquelles j’ai choisi de vous faire utiliser Themecloud plutôt qu’un autre service d’installation sont les suivantes. Avec Themecloud :

  • Vous n’êtes pas bloqués par l’enregistrement d’un nom de domaine : de nombreux kits de démarrage WordPress vous obligent à enregistrer un nom de domaine immédiatement, ce qui coûte de l’argent et peut constituer une barrière mentale, étant donné que l’enregistrement d’un nom de domaine est un véritable engagement pécunier. Ainsi, Themecloud vous donne votre propre URL dédiée sur example.themecloud.me, pour que vous puissiez immédiatement faire vivre votre site, et que vous vous souciez d’acheter un nom de domaine le plus tard possible.

  • Vous bénéficierez de sauvegardes quotidiennes : votre site sera sauvegardé tous les jours sur Amazon S3, et vous pourrez même utiliser ces sauvegardes comme un environnement de test.

  • Vous aurez accès à tous les thèmes et les plugins : tandis que de nombreux gestionnaires WordPress vous restreignent à quelques thèmes, Themecloud vous donne accès à tout le paysage de thèmes de plugins WordPress (y compris la possibilité de personnaliser votre HTML, CSS et même PHP).

  • Les mots magiques : version d’essai gratuite !

Pour commencer, rendez-vous sur Themecloud. N’hésitez pas à explorer un peu, puis cliquez sur S’inscrire (Sign Up) en haut à droite. Puis, renseignez vos informations. Sachez que vous pourrez utiliser ce même compte pour gérer plusieurs projets WordPress.

Dans votre nouveau tableau de bord, cliquez sur le bouton Choose a Design.

Créer un site rapidement en partant d’un modèle clef en main

Vous allez pouvoir choisir un modèle de site clé en main parmi des dizaines proposés par Themecloud.

Sélectionnez celui qui se rapproche le plus de ce que vous cherchez puis cliquez sur “Create my website”.

Nous allons choisir le modèle générique “Simple Business” pour la démonstration.

Dans le popup de configuration du site, choisissez un nom et un titre. Le premier champ, “Nom” (“name”), va déterminer votre nom de domaine en .mythemecloud.io. Mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours ajouter un nom de domaine personnalisé (comme exemple.com) plus tard ! En ce qui me concerne, comme l’exemple de projet de mon cours implique mon groupe local imaginaire “Cat Avalanche”, je vais ajouter ce nom. N’hésitez pas à les adapter à votre propre groupe imaginaire !

Le titre de votre site sera le titre vu par les utilisateurs et qui sera visible dans les résultats de recherche Google.

Une fois cela fait, votre site prendra à peu près une minute à se créer.

Pour accéder à votre site, rien de plus simple. Il vous suffit de cliquer “Go to my website.”

Vous serez automatiquement connecté à WordPress.

Pour modifier le contenu des pages il suffit de cliquer sur “Customize”. Vous accéderez ainsi à l’interface de modification du site en drag and drop.

Il vous suffit donc de cliquer sur un élément de la page pour pouvoir la modifier directement à gauche!

Votre page est constituée de différentes sections disposant d’une ou plusieurs colonnes. Vous pouvez réorganiser les sections et les contenus en drag and drop. 

Pour changer l’image de fond d’une section cliquez sur le bouton “Section” au survol et modifiez l’image dans l’onglet “Style”.

Vous pouvez également ajouter des sections en cliquant “Add Section” en bas de page.

Pour ajouter des composants de contenus comme une vidéo, une carte Google Maps etc., cliquez le bouton à droite du logo elementor et déposez les composants souhaités dans la page.

Vous aurez aussi besoin de modifier la structure du site et certains paramètres WordPress. Nous allons justement voir tout cela dans la suite de notre cours. 

Mais avant cela, revenons à la page Themecloud de gestion de votre site.

Vous pouvez voir les sauvegardes (backups) quotidiennes dans le premier onglet, ainsi que des boutons pour changer les réglages, et vous avez accès aux outils domaine (domain) et FTP. C’est également à cet endroit que vous pouvez supprimer le site, mais faites très attention à ce bouton rouge !

L’onglet Hébergement (Hosting plan) vous permet de vous abonner à un plan d’hébergement.

Pendant la période d’essai gratuite le site n’est accessible qu’aux utilisateurs connectés à Themecloud. Pour partager le site avec quelqu’un vous pouvez utiliser l’onglet “team” de l’interface Themecloud et l’inviter à collaborer en rentrant son adresse email.  

 Nous allons maintenant configurer WordPress à proprement parler. Pour cela, revenez sur votre site, cliquez la croix en bas à gauche du panneau Elementor et sélectionnez “Go to Dashboard”. C’est de cette page que nous partirons pour le prochain chapitre !

 

Qu’est-ce que WordPress ?

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

 

 

WordPress est un CMS, pour Content Management System (système de gestion de contenu). On l’associe couramment à l’idée d’un service de blog, mais c’est en réalité bien plus que cela ! Cette plate-forme permet de construire des sites web robustes et entièrement fonctionnels, et d’atteindre presque n’importe quel niveau de complexité.

Au regard du World Wide Web, que nous côtoyons depuis environ 1991, WordPress est plutôt jeune. La plate-forme a été cofondée par Matt Mullenweg et Mike Little en 2003, et était à l’époque un produit dérivé d’un projet antérieur, appelé b2/cafelog. Avec le temps, WordPress a été équipé d’une profusion de fonctionnalités, d’options de personnalisation et d’amélorations en matière de sécurité. À l’heure actuelle, la plate-forme dispose de toute une équipe de développeurs, ainsi qu’une très grande communauté qui teste la plate-forme et la pousse à ses limites.

De nombreux sites que vous utilisez au quotidien font appel à WordPress pour certaines de leurs fonctionnalités, parfois même toutes : Le New York Times, Best Buy, Mashable, TechCrunch, même l’un des sites de Jay-Z… Si vous utilisez WordPress pour vos projets, vous serez en bonne compagnie !

Au-delà de ces célèbres exemples, WordPress est utilisé par 26% des sites web ; cela signifie que la plate-forme contrôle 60% du marché. Voici un comparatif des CMS les plus courants, qui vous donnera une idée de la popularité de WordPress, et vous fera par la même occasion découvrir les noms des plate-formes similaires.

Usage


WordPress bénéficie d’une extraordinaire popularité depuis son lancement, mais en tant que développeur web, vous pourriez vous demander “Pourquoi est-ce que j’utiliserais une vieille plateforme banale, alors que je pourrais construire quelque chose de différent ?” De nombreux sites WordPress ont en effet une apparence et des fonctionnalités similaires. Si un utilisateur de WordPress ne change aucun des paramètres par défaut, il devient évident qu’il a utilisé WordPress pour construire son site. Souvent, cela produit un contenu peu structuré et une expérience utilisateur inintéressante.

Cependant, vous ne prendrez conscience de la puissance de cette plate-forme qu’après avoir personnalisé l’expérience WordPress pour qu’elle s’adapte à vos propres besoins en matière de contenu. :)

Un site WordPress de base ressemble à ça :

Cette page d’accueil basée sur les posts, avec une barre de contenu, vous est probablement trèsfamilière. De nombreux bloggeurs et amateurs du web laissent la mise en page et la navigation WordPress par défaut, contribuant ainsi à un paysage très saturé de sites web qui hurlent “JE SUIS UN SITE WORDPRESS !”

Mais ne vous inquiétez pas, WordPress peut également être fortement personnalisé. Par exemple, voici la page d’accueil de TechCrunch, un autre site WordPress :

Essayez de vous imaginer comment TechCrunch est partie du point A — La mise en page WordPress de base — pour arriver à l’interface entièrement personnalisée ci-dessus. C’est une quantité de travail importante, mais en utilisant WordPress comme base, vous pouvez vous focaliser plus rapidement sur des critères liés à l’utilisateur.

Dans ce cours, vous allez voir comment retirer le meilleur des deux mondes, comme TechCrunch : vous utiliserez des fonctionnalités toutes prêtes de WordPress, et vous les adapterez à vos besoins spécifiques de développement web. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez même pas besoin d’être un développeur web expérimenté pour faire cela (rien ne vous en empêche, bien sûr) ! Grâce à des fonctionnalités comme les pages, les posts, les plugins, et le plus important, les thèmes, n’importe quel site web construit pour des besoins personnels ou pour un client peut être entièrement personnalisé et géré par WordPress.

Vocabulaire


Voici quelques-uns des concepts que WordPress inclut dans sa plate-forme. Ces mots reviendront souvent dans ce cours ; en synthétisant ces éléments dans votre site, vous pourrez réaliser n’importe quel projet personnel ou requête client.

Pages

Les pages sont l’un des deux concepts les plus importants de WordPress. Il s’agit d’une page distincte à l’intérieur d’un site WordPress, qui a son propre titre et son propre contenu. Cela peut être la page d’accueil, ou une page séparée, comme “À propos”, ou “Contact”. Pour ajouter une page dans WordPress, il suffit de cliquer sur un bouton.

Articles

Les articles sont des entrées individuelles groupées ensemble sur une page. De nombreux sites WordPress affichent une page d’accueil qui liste tous les articles par ordre chronologique décroissant. Cela fonctionne très bien pour les blogs et les sites d’information, mais beaucoup moins bien pour d’autres types de contenu.

Extensions

Les extensions sont des fonctionnalités que vous pouvez ajouter individuellement, elles étendent le pouvoir d’un site WordPress. On trouve notamment un simple captcha à ajouter à votre site, des fonctionnalités de sécurité, des formulaires de contact, des fonctionnalités de personnalisation d’image, des options d’analyse, et plus encore.

Thèmes

Les thèmes sont un groupe de fichiers et de règles de style, qui vont déterminer l’apparence de votre site. En choisissant et en bidouillant un peu le thème qui vous convient, vous obtiendrez de très belles couleurs, polices et un très bon rendu visuel de votre site.

Que vous faudrait-il de plus ? Ces éléments fonctionnent en harmonie pour produire des sites web incroyables et uniques avec WordPress. Allez, c’est parti !

Créer un réseau social

By | FORMATION / Crée un site internet | No Comments

Et si vous deveniez le nouveau Facebook ? Ceci est certainement irréalisable, néanmoins, beaucoup de
réseaux sociaux naissent chaque jour, la seule différence avec Facebook, va être qu’ils vont se spécialiser
dans un domaine bien précis.
En effet, le géant Facebook est un réseau social généraliste, pour absolument tout le monde, peu importe
l’âge, la langue, la profession etc… Mais certains réseaux ont joué la carte de la spécialisation, comme pour
les personnes issues du milieu médicale, ou les personnes aimant la photo. En vous spécialisant, vous
pourriez créer un business extrêmement rentable.
Comment ça marche ?
Avant de vous lancer dans la création d’une telle plateforme, vous allez dans un premier temps trouver la
thématique sur laquelle vous allez vous spécialiser. Ce sera certainement la partie la plus importante, car
une fois celle-ci trouvée, vous saurez comment axer votre travail.
Vous avez la thématique de votre réseau social, c’est parfait, il va maintenant falloir passer à la conception
de celui-ci. Gardez en tête que ce genre de plateforme doit être très agréable à l’œil, c’est pourquoi avoir un
beau design sera très important.
Avantages
 Haute rentabilité : Une fois votre réseau social sur les rails, vous allez pouvoir engranger
beaucoup d’argent, avec les pubs ou systèmes d’affiliations.
 Liberté géographique : Vous allez pouvoir travailler de n’ importe où dans le monde, vous serez
donc libre géographiquement.
 La collecte de données : Ce genre de plateforme vous permet de collecter les données de vos
abonnés, excellent pour constituer une base ou la revendre.
Inconvénients
 Compétences techniques : Pour créer un réseau social, il faut avoir des compétences
informatiques.
 Le lancement : Il faut garder en tête qu’il faudra certainement un peu de temps avant que votre
réseau ne regroupe beaucoup d’abonnés.
 La spécialisation : Il faudra que vous trouviez une niche, afin de pouvoir vous démarquer.

« Je pense qu’il y a une règle simple à appliquer pour l’entreprise : si vous faites les choses « faciles » en
premier, alors vous pouvez progresser rapidement »
– Mark Zuckerberg

fr_FRFrench
fr_FRFrench